Accueil > Le bouvier bernois
Le bouvier bernois : origines et description
Origines :  
 
Il semblerait que le bouvier bernois ait des origines du dogue du Tibet ;
son nom à la fin du 19ième siècle était le "Dürrbachler" nom d'un hameau du canton de Berne où il était répandu. Le bouvier bernois fut lié très intimement à l'histoire de sa région : utilisé dans les fermes comme conducteur de troupeau puis gardien, le bouvier bernois fut également attelé pour transporter le lait dans les campagnes.  
 
Le bouvier bernois fut aussi, très vite adopté par les conducteurs des grands troupeaux de bovins, tant pour son intelligence que pour sa mémoire prodigieuse. On dit que le bouvier bernois est capable de reconnaître chacune des bêtes du troupeau ;  
 
Allons savoir si cela est vrai, je le crois fortement !!!  
Une exposition nationale en Suisse, fut organisée en 1902, elle réunit plus de 320 chiens de races différentes, et elle comportait une classe d'essai, celle des "Dürrbachler". C'est en 1907 que le Club suisse du chien de Dürrbach fut fondé pour l'amélioration de la race. Le nom de bouvier Bernois fut accepté par la Société cynologique suisse en 1913 ;

Description :  
 
Le bouvier bernois est un grand chien bien équilibré, puissant, souple, proportionné, aux membres vigoureux, et aux allures légères, qui possède une splendide robe tricolore. Son poil long est légèrement ondulé, d'un noir soutenu avec des marques feu et blanches réparties symétriquement. Sa belle liste et son plastron blanc lui donnent un air "endimanché".  
 
Le bouvier bernois mesure de 64 à 70 cm pour les mâles de 58 à 66 cm pour les femelles. Ses yeux, de couleur brun foncé, sont en amande ; ses oreilles de forme triangulaire sont tombantes.  
 
Sa queue est touffue et atteint au moins le jarret. Elle est portée basse au repos et se relève à la hauteur du dos ou un peu plus haut quand il est en mouvement.  
 
Attentif et vigilant, c'est un gardien pacifique, fidèle envers ses familiers mais très dissuasif pour les étrangers, le bouvier bernois a en effet un grand besoin de contact humain, et il est souvent surnommé "pot de colle", par son important attachement envers ses maîtres. Le bouvier bernois est un tranquille qui aime les ballades. Il n'est pas un chien aboyeur mais prévient lors de l'arrivée d'un visiteur, il sera donc un bon gardien sans pour autant être un chien de garde.  
 
Le bouvier bernois est un chien que l'on a qualifié souvent de têtu mais à mon sens c'est plutôt une marque d'intelligence que de réfléchir et de ne pas exécuter (ceci n'engage que moi bien sur).  
 
Le bouvier bernois (comme n'importe quel autre chien), doit être éduqué mais surtout avec douceur et respect, sans violence ou agressivité.  
 
"Une main de fer dans un gant de velours"  
 
"La brutalité n'a jamais forcé le respect du chien, envers celui qui le maltraite"  
 
Je vous souhaite autant de bonheur avec votre bouvier bernois que j'en ai avec les miens, bonne route ensemble.

Nicole.